Louis Chaigne (1899-1973)

Lorsque s’est posée la question du choix d’un nouveau nom pour l’école privée des filles de Venansault, celui de Louis Chaigne s’est très vite imposé. Le 22 novembre 1991, au cours de l’assemblée générale des associations OGEC et APEL, cette proposition a été adoptée à l’unanimité.

Le voisinage immédiat de l’école avec la maison où Louis Chaigne séjourna plusieurs mois par an de 1954 à 1973 est la raison de ce choix. De cette demeure dite du « Jardin des maîtres », située au chevet de l’église, Louis Chaigne contemplait l’école qui aujourd’hui porte son nom. La fille de l’écrivain nous a rappelé qu’il aimait l’animation des rentrées et des sorties des classes et les vives couleurs qu’arboraient les enfants, se souvenant des sarraus noirs de son enfance.

Ce choix initial lié à la proximité des bâtiments se trouve conforté au fur et à mesure que l’on se familiarise avec la vie et l’œuvre de Louis Chaigne. Vendéen né à Talmont en 1899, Louis Chaigne, “monte” à Paris en 1924 et fait ses débuts dans le monde littéraire en publiant son premier livre en 1927. Le jeune écrivain ne renie pas ses racines. En 1933 paraît son ouvrage, « la Vendée », qui le fera connaître et apprécier de ses compatriotes vendéens. Le livre sera constamment réédité jusqu’en 1981. Il publie la « Vendée maritime » en 1936 et participe étroitement à toute activité vendéenne à Paris. Il collabore à la Revue du Bas-Poitou puis la dirige en 1956. Avec Gilles de Maupeou, ancien maire de Venansault, il fonde la “Veillée Vendéenne”. À la mort du Maréchal de Lattre de Tassigny, il rédige la biographie de l’illustre vendéen

L’œuvre de Louis Chaigne est particulièrement féconde, à travers les soixante-douze ouvrages publiés, nous découvrons tour à tour :

– le critique littéraire qui s’attache à percer l’âme des grands auteurs du début de ce siècle : Claudel, Maurois, Mauriac, Bernanos, …

– le biographe qui s’intéresse aux « grandes figures de la foi chrétienne » : Sainte Thérèse de Lisieux, Louis-Marie Grignon de Montfort, Pie XII, Jean XXIII, …

– le poète qui au soir de sa vie publie « Itinérance d’une espérance », une œuvre intime, poétique et vendéenne, superbe de foi et de vérité. Le livre commence par une réflexion sur la propre souffrance de l’auteur, atteint dans son enfance par la poliomyélite. Certains verront dans ce drame une explication à l’activité débordante de l’écrivain qui a su faire de sa faiblesse une force.

Pour ses pairs, Louis Chaigne est sans aucun doute l’une des figures marquantes de la pensée chrétienne de la première moitié du 20ème siècle. L’essence de son œuvre se résume à “porter témoignage de la lumière”. Selon Yves Viollier, Louis Chaigne a vécu son engagement littéraire comme un sacerdoce sans que l’on puisse dissocier l’écrivain de sa Foi. Catholique fervent, aux convictions profondes, homme accueillant et d’une grande tolérance, être particulièrement bon et doux, Louis Chaigne avait l’estime des plus grands et l’amitié des plus humbles.

La vie et l’œuvre de l’écrivain ont valeur d’exemples. Quelle meilleure figure proposer à nos enfants ? Quel meilleur nom choisir pour notre école ?

Directeurs de l’école des filles devenue École Louis Chaigne

du

au

Gabard Marie-Louise

01/09/1891

30/06/1908

Sœur Marie de l’Imm. Conception
Poiron Marie

01/09/1908

30/06/1913

Gouraud Victoire

01/09/1913

31/08/1942

Sœur Louise Agnès
Frouin Marguerite

01/09/1942

31/08/1959

Sœur Ange du St-Sacrement
Morin Marie

01/09/1959

31/08/1969

Sœur André de Jésus
Pagot Yvonne

01/09/1969

31/08/1985

Sœur Agathe de l’Eucharistie
Menuet Ursule

01/09/1985

31/08/1990

Sœur Ursule
Bousseau Marcelle

01/09/1990

31/08/1994

Pénisson Dominique

01/09/1994

31/08/2015

Collin Isabelle

01/09/2015

Directeurs de l’école des garçons:

du au
Iauch Louis 28/09/1919 01/08/1923
Gavaud Louis 07/09/1923 24/09/1926 Vicaire instituteur
Cailleteau Clément 25/09/1926 07/11/1930
Boisseau Firmin 08/11/1930 01/10/39 Vicaire instituteur
Faucher Pierre 02/10/1939 01/07/1941 Vicaire instituteur
Sachot Clément 29/09/1941 30/09/1943
Nauleau Andrée 01/10/1943 28/02/1943
Phélippeau Louis 01/03/1943 30/06/1944 Vicaire instituteur
Thibault Albert 01/10/1944 30/06/1945
Sachot Clément 01/10/1945 31/08/1981
Marsaud Georges 01/09/1981 31/08/1999

NB : Les deux écoles ont fusionné administrativement le 01/09/1999. À cette date, M. Dominique Pénisson est devenu le seul directeur pour les 2 sites. Les 2 sites ont fusionné géographiquement le 01/09/2014.

(Une grande partie des données provient du livre “D’une école à l’autre” écrit par Dominique Pénisson)

Les commentaires sont fermés.